Le guide de votre bien-être à domicile

Lecteur de glycémie

Actualités

Prévention : Les troubles du sommeil augmentent le risque de diabète !

Le diabète est devenu, ces dernières décennies, un véritable problème de santé publique. De nouveaux facteurs aggravants doivent nous permettre de mieux prévenir cette maladie.

Parmi lesquels, les troubles du sommeil, qui augmentent le risque de diabète. C’est ce qu’une équipe franco-britannique de chercheurs a montré dans une étude récente : certaines mutations du gène récepteur de la mélatonine, hormone responsable du sommeil, peuvent augmenter les risques de diabète. En effet, ces mutations multiplieraient par 7 le risque de développer un diabète de type 2. Et du coup, les travailleurs soumis à la méthode de travail des “trois huit” seraient plus exposés que le reste de la population. Leur rythme de travail fait qu’ils sont soumis à régime de rotation de 8 heures qui fait qu’ils peuvent aussi bien travailler en pleine nuit qu’en journée.

Cette équipe franco-britannique, composée du CNRS, de l’Université Lille 2, Institut Pasteur de Lille et la Fédération de recherche EGID, a mis l’accent sur le récepteur de la mélatonine. Cette hormone est produite par la glande pinéale lorsque l’intensité lumineuse diminue, pour permettre à notre organisme de trouver le sommeil. La mélatonine a en quelque sorte une fonction d’ange gardien de notre horloge biologique.

Pour cette étude, 7.600 personnes diabétiques ou présentant un taux de glycémie normal ont participé à la recherche. Les scientifiques ont séquencé le gène MT2, à l’origine du récepteur de la mélatonine. Parmi les mutations observées, au nombre de 40, 14 rendraient ce récepteur “non fonctionnel”. Ce qui démontre qu’un contrôle des rythmes biologiques est impliqué dans le diabète de type 2. « Cela pourrait déboucher sur de nouveaux traitements du diabète, à visée préventive ou curative », selon ces chercheurs.