Le guide de votre bien-être à domicile

Lecteur de glycémie

Les lecteurs de glycémie : des outils de contrôle indispensables

glycémie

© Dmitry Lobanov - Fotolia.com

Les lecteurs de glycémie sont des appareils individuels permettant de mesurer son taux de glycémie. De petite taille, ils sont facilement transportables et accompagnent les personnes tout au long de la journée. C’est le patient qui mesure lui même sa glycémie au moyen de ces appareils.
  1. A qui s’adressent-ils ?
  2. Comment les utiliser ?
  3. Les différentes étapes

Le principe de fonctionnement repose sur la lecture par l’appareil de la glycémie à partir d’une goutte de sang que la personne dépose après s’être piquée le bout du doigt à l’aide d’une petite piqûre. Certains lecteurs comportent une aiguille, sinon, il faut utiliser un autre appareil appelé « auto piqueur »

A qui s’adressent-ils ?

Les lecteurs de glycémie sont absolument indispensables pour les diabétiques de type 1 (insulino-dépendants). Ils adaptent en effet le dosage de l’insuline en fonction des résultats de leur glycémie. Ceci leur permet d’éviter le surdosage qui peut entrainer une hypoglycémie ou le sous-dosage qui peut provoquer une hyperglycémie. De leur côté, les diabétiques de type 2 dont le diabète est bien équilibré n’ont pas nécessairement besoin de mesurer leur glycémie tous les jours. C’est au médecin de décider.

Comment les utiliser ?

Voici quelques informations et conseils afin de bien utiliser un lecteur de glycémie. Tout d’abord, vous devrez connaître les moments de la journée pour lesquels les contrôles seront nécessaires. Le rythme des contrôles glycémiques, leur fréquence ainsi que leurs horaires, est déterminé par le diabétologue. En général, ceux ci ont lieu au moment du lever à jeun, et avant et après un repas. A noter que dans le cas d’un diabète non traité par insuline, il n’est en général pas nécessaire de mesurer sa glycémie tous les jours.

Les différentes étapes

Avant toute chose

Il n’est pas nécessaire de désinfecter le doigt avant la piqure, un lavage puis un essuyage soigneux des mains est suffisant.

Le prélèvement d’une goutte de sang

Le prélèvement d’une goutte de sang s’effectue en réalisant une légère piqure au bout du doigt à l’aide d’un auto piqueur. Ce geste s’apprend lors d’une consultation médicale. Il arrive que ce prélèvement provoque une légère douleur mais celle-ci est transitoire. Il est conseillé en général de se piquer aux extrémités du doigt et sur le côté.

La lecture

La goutte de sang, est ensuite déposée sur une bandelette ou sur une électrode du lecteur de glycémie (tout dépend du modèle). Le lecteur analyse ensuite le sang et affiche le taux de glycémie. Il existe en effet deux types de lecteurs : le lecteur à bandelette et le lecteur à électrode. Avec un lecteur à bandelette, le sang déposé sur une bandelette, ce qui entraine une réaction chimique. La bandelette change ensuite de couleur en fonction de la glycémie. La couleur est analysée par le lecteur qui affiche ensuite la valeur de la glycémie. Avec un lecteur à électrode, le sang est déposé directement sur une électrode qui analyse en direct la glycémie et en affiche la valeur. Enfin, il ne faut pas oublier de noter les résultats sur un carnet d’auto-surveillance fourni par le médecin.