Le guide de votre bien-être à domicile

Lecteur de glycémie

Actualités

Diabète : analyse de la salive avec un dentier Bluetooth

Des chercheurs américains de l’Université de Californie à San Diego viennent d’inventer un simple dentier muni d’un capteur électronique et qui est capable d’analyser la salive afin de connaitre les niveaux de lactate, de cortisol ou d’acide urique et envoyer les résultats par liaison radio Bluetooth. Ce protège-dent est un véritable mini-laboratoire d’analyse salivaire car il est configuré pour repérer et mesurer les niveaux des différents biomarqueurs médicaux.

La composition de la salive est très complexe et l’exploiter pour des analyses biologiques en temps réel nécessite l’utilisation des capteurs capables de dissocier les différents biomarqueurs qu’elle contient. Cet appareil pourrait donc remplacer les analyses de sang auxquelles doivent se soumettre des personnes qui souffrent d’une maladie chronique comme le diabète ou la goutte. Cependant, ce protège-dent n’a pas encore été testé en conditions réelles car les chercheurs ont prélevé des échantillons de salive qu’ils ont déposés sur le dispositif afin d’évaluer sa viabilité. Les analyses ont été menées avec des échantillons de sujets sains et de personnes souffrant d’hyperuricémie pour lesquelles le capteur a mesuré un taux d’acide urique quatre fois supérieur à la normale. Enfin, de nouvelles analyses ont été pratiquées après que les personnes malades ont pris un traitement à base d’Allopurinol pour faire baisser l’uricémie. Le capteur a décelé la baisse du niveau d’acide urique au bout de quatre à cinq jours de traitement. En temps normal, les patients doivent pratiquer plusieurs prises de sang et se baser sur l’apparition et la fin des symptômes pour débuter et arrêter leur traitement.

Toutefois, les chercheurs donnent environ un an avant que le produit soit disponible sur le marché car la prochaine étape consiste encore à intégrer toute l’électronique dans le protège-dents afin qu’il puisse être utilisé en conditions réelles.