Le guide de votre bien-être à domicile

Lecteur de glycémie

Actualités

Problème de mémoire : il y a un lien avec le taux de sucre

Les personnes qui ont un taux élevé de sucre (glucose) dans le sang présentent un risque de développer des problèmes de mémoire même si elles ne souffrent pas de diabète ou d’hyperglycémie. Ce sont des chercheurs allemands qui ont fait le rapprochement. Agnès Flöel et ses collègues de l’hôpital de la Charité de Berlin ont étudié 141 patients âgés de 63 ans en moyenne. Ces personnes ne présentent pas de diabète ou même de pré-diabète c’est-à-dire une intolérance au glucose, ne consomment pas plus de 3.5 d’alcool par jour et avaient d’excellente mémoire.
Les tests pratiquaient sur ces personnes sont concluants. Plus le taux de sucre est bas, plus les risques de déficience cognitive sont écartés. L’expérience se basait sur des exercices de mémoire de 30 mn et les participants qui avaient un niveau de sucre moins élevé ont eu un meilleur score. Par exemple, quand le HbA1c (le marqueur à long terme de la glycémie) augmente d’environ 7mmol/mol, le patient oublie en moyenne 2 mots de moins. L’analyse s’est basée également sur l’utilisation de la technique de résonance magnétique. Après l’étude des schémas cérébraux, les chercheurs ont constaté que le volume de l’hippocampe était plus petit.
Pour les personnes qui présentent un taux de glycémie normale pourraient davantage réduire leur taux de glucose pour éviter les problèmes de mémoire. En effet, plus on vieillit, plus les risques sont importants. Les exercices de mémoire sont donc très utiles pour entretenir la mémoire et surtout éviter le déclin cognitif. Il en va de soi que perdre les kilos en trop reste une bonne prévention.